Pourquoi déshydrater les aliments ?

Tout tout tout. Vous saurez tout sur … le séchage

Si vous êtes ici, c’est que vous vous posez des questions sur les aliments déshydratés. Autant vous dire tout de suite, vous êtes au bon endroit. Cet article vous donne une liste non exhaustive de réponses à vos questions sur les produits séchés. Simple effet de mode ou véritable tendance de consommation ? Nous répondons à vos questions sur l’utilisation, la conservation et les avantages des aliments déshydratés

Quels aliments peut-on déshydrater ?

Pratiquement tous les aliments peuvent être déshydratés. Qu’il s’agisse de fruits ou de légumes, les possibilités sont pratiquement infinies quand il s’agit de séchage : les fruits et légumes tels que les champignons, les mangues,  les cerises ou encore les tomates se prêtent particulièrement bien au séchage. Mais aussi : les algues, les plantes aromatiques comme le persil ou la ciboulette, les épices comme le safran et même de la viande ! 

Un point d’attention cependant aux aliments avec une teneur élevée en eau comme les concombres ou les pastèques par exemple. Car une fois déshydratés, ils n’offrent que peu de matière (cela représente toutefois un problème mineur). 

Pourquoi déshydrater des aliments ? 

Les avantages sont nombreux :
La conservation
: Les aliments déshydratés se conservent extrêmement bien. Puisqu’ils ne contiennent plus ou pratiquement plus d’eau, le processus de décomposition est bloqué durablement. Ça paraît logique, non ? Pour une conservation optimale de vos aliments déshydratés, pensez à les placer à l’abri de l’humidité dans un bocal étanche et non exposé à la lumière directe du soleil.

Réduire le bilan énergétique : Comme nous venons de le voir, les aliments séchés se conservent particulièrement bien. Pas besoin de les placer dans un frigo ou un réfrigérateur énergivore. De plus, les produits séchés prennent moins de place que les produits frais, avec pour résultat de réduire considérablement les coûts liés au transport (et ça – en réduisant l’empreinte carbone – ça fait surtout du bien à la planète).

Consommer toute l’année des produits saisonniers : Certains aliments comme les morilles par exemple sont très saisonniers. Il est donc compliqué, voire impossible de se procurer cette variété de champignons frais en été. En revanche, lorsque les fruits et légumes sont séchés, vous avez le loisir de les consommer quand ça vous chante (oui, c’est un peu de la magie)

Pour concentrer le goût et nutriments : Saviez-vous que le séchage concentre le goût des aliments ? Puisqu’ils sont déshydratés, le goût, les vitamines et les nutriments ne sont tout simplement plus dilués dans l’eau.

Pour gagner de la place dans les placards : Nous l’avons vu plus haut, les aliments séchés prennent tout simplement moins de place (Bonjour, jolies armoires bien rangées)

Les vitamines sont-elles préservées dans les aliments déshydratés ?

Pratiquement toutes les vitamines, minéraux et oligo-éléments sont préservés à condition que les aliments soient séchés à basse température. A l’exception de la vitamine C, qu’on ne retrouvera concentré que dans les aliments frais et ayant eu le temps de mûrir au soleil. Attention donc aux produits importés d’outre-mer qui sont cueillis ou récoltés bien avant d’être arrivés à maturité.

Chez Supersec, nous avons choisi de sécher les aliments à basse température (après qu’ils aient été cueillis à pleine maturité et gorgés de saveurs et de nutriments), soit à environ 40°C. Si nous prenons grand soin à choisir nos cueilleurs et agriculteurs, ce n’est pas pour tout mettre en l’air avec une cuisson rapide à haute température.

Quelle est la différence entre le séchage et la déshydratation ? 

La réponse est simple : aucune. Il s’agit d’un procédé qui consiste à retirer l’eau des aliments par traitement de chaleur. 

Comment déshydrater un aliment ?

La solution la plus facile et efficace est d’investir dans un déshydrateur. Les offres se multiplient sur le marché. Les prix varient généralement entre 50€ et 500€. Petit bémol tout de même, il faudra compter entre 4h et 7h en moyenne pour déshydrater vos aliments. De plus, les déshydrateurs vendus aux particuliers sont assez petits, il vous faudra donc vous armer de patience.

Si vous ne savez pas très bien où vont vous menez vos expériences de séchage, vous pouvez toujours sécher vos fruits et légumes au four. L’avantage, c’est que tout le monde ou presque possède un four chez lui. Faites attention à ne pas dépasser 67°C sous peine de cuire les aliments et non les sécher. Si vous n’êtes pas sûr de vous, pensez à laisser la porte du four ouverte. Ici aussi, comptez plusieurs heures de séchage.

Enfin, si vous avez la chance de vivre dans un pays très ensoleillé, vous avez la possibilité de revenir aux sources et de sécher vos aliments tout simplement au soleil. Pensez toutefois à les protéger avec un anti-moustiques afin que ceux-ci ne deviennent pas le buffet à volonté de la côte ouest.

Que faire avec des aliments déshydratés ? 

La bonne nouvelle, c’est que les possibilités sont multiples. Cela dépend bien évidemment de la nature de l’aliment choisi : les fruits par exemple se mangeront très bien comme en-cas pour les enfants et les adultes.

Vous pouvez également choisir de réhydrater les produits séchés afin de retrouver leur forme et texture d’origine ou encore décider de les incorporer dans une recette. 

Si vous êtes dans vos débuts avec les produits déshydratés, nous vous conseillons de commercer par les champignons. Ils sont faciles à utiliser et restituent parfaitement leur goût et texture d’origine une fois réhydratés. A titre d’exemple, les cèpes séchés s’utilisent très bien dans un risotto, des pâtes ou encore une soupe. 

Si vous manquez d’inspiration, nous vous invitons à consulter notre rubrique recettes. Vous y trouverez un tas d’idées pour préparer vos champignons séchés, fruits séchés et bien d’autres !

Le petit + : nos recettes ont été élaborées par Philippe Emanuelli, le chef du restaurant Ar Men Du à Névez. Une bonne table dans le Finistère Sud, récompensée d’une étoile verte au Guide Michelin, et plus récemment de 3 toques au Gault & Millau

Comment réhydrater des aliments déshydratés ?

Cela dépend de l’aliment choisi. Les techniques sont multiples : les faire tremper dans l’eau, dans du bouillon, cuire directement au beurre ou à l’huile d’olive, etc. Comme évoqué précédemment, certains aliments séchés (les fruits en particulier) peuvent très bien se consommer tels quels. 

Supersec. Moins d’eau, plus de Goût

Vous l’aurez compris, c’est notre truc de déshydrater les aliments pour en exploiter leur plein potentiel. N’hésitez pas à découvrir nos gammes d’aliments biologiques déshydratés.

*offre réservée aux particuliers.

Fournisseur de produits bio déshydratés
Chosir sa fréquence de livraison avec la Superbox

Rapide

5 minutes à peine pour effectuer votre commande en ligne.

Disponibilité 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en ligne

Magasin ouvert 24H/24 et 7J/7

Rien de plus simple et de plus confortable que de réserver vos produits sur notre boutique depuis chez vous, 24h sur 24h, 7 jours sur 7!

En exclusivité sur notre site Supersec

Exclusivité

Certains de nos produits sont uniquement distribués via le web de manière à privilégier nos clients particuliers.

Chez Supersec : Diversité des origines et des savoirs-faire artisanaux

Diversité

Tout le choix disponible de tous nos produits depuis chez vous avec une vue précise sur leurs disponibilités.

Livraison à domicile des produits Supersec en vrac

Livraison en 72H

Supersec livre vos colis en 72H partout en Europe sans aucun problème

Des recettes Supersec signées Philippe Emanuelli

Securité & vie privée

Nous utilisons le cryptage SSL pour des paiements en toute sécurité. Vos informations privées sont gérées avec soin.